Histoire du filigrane

Les bijoux Wangdari sont fabriqués selon le procédé de fabrication du filigrane d’argent. Cette technique est très ancienne et de moins en moins d’artisans la pratiquent à travers le monde.

On retrouve des pièces en filigrane depuis plusieurs siècles, dans diverses parties du monde. C’est en Asie que cette technique serait née, l’art du filigrane s’est ensuite exporté en Europe au XVIème siècle.

Les bijoux en filigranes étaient très prisés dans les royaumes et les familles puissantes en Europe, de l’Italie jusque dans les Flandres (Pays-Bas y compris) pour leur finesse et leur beauté incomparable.

Durant les conquêtes coloniales, les néerlandais ont colonisé plusieurs pays dont le Japon, des comptoirs en Inde, la Nouvelle Zélande et bien sûr les Indes orientales néerlandaises, aujourd’hui appelées « Indonésie » (depuis 1945). Le coût de fabrication en Europe étant bien trop élevé et souhaitant faire plus de profit, ils ont exporté la production du filigrane ainsi que le savoir faire en Indonésie. Cet art s’est peu à peu fait oublier en Europe, nous avons retrouvé quelques personnes qui perpétuent encore cette tradition étrangère en transmettant le savoir indonésien de génération en génération.

 

1 commentaire to “Histoire du filigrane”

  1. cloclo 13 février 2013 at 18 h 58 min Permalink

    Très instructif et réellement intéressant!
    Le bateau ci dessus est magnifique!

Laisser un commentaire